nos services

nos professionnels

notre histoire survol de la PI documents liens nous rejoindre
   
Histoire

 

 

Après avoir obtenu un diplôme d'ingénieur de l'Université Queen's, à Kingston (Ontario), Alexander E. MacRae a travaillé dans le domaine des munitions, pendant la Première guerre mondiale, avant de devenir examinateur au Bureau canadien des brevets. Il s'est, par la suite, joint à Marks & Clerk, un cabinet britannique spécialisé dans les brevets et les marques de commerce, pour occuper le rôle de premier directeur du bureau d'Ottawa.

M. MacRae a étroitement collaboré à la création du Canadian Institute of Patent Solicitors (CIPS), prédécesseur de l'Institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC). Le 31 janvier 1925, il a présidé, dans ses propres locaux, la réunion qui a donné lieu à la mise sur pied du CIPS. Il en a été le secrétaire-trésorier jusqu'en 1941, année où il a été nommé président. 
 

Ressentant un plus grand besoin d'indépendance, M. MacRae a quitté Marks & Clerk pour créer le cabinet Alex E. MacRae & Co., en 1934. Dans ses bureaux au 56, rue Sparks, à Ottawa, il a formé avec ses associés une pratique bien établie dans le domaine des brevets et marques de commerce. Le cabinet a déménagé au 100, rue Sparks, en décembre 1965, où M. MacRae a continué d'exercer les fonctions d'expert-conseil jusqu'à son décès, le 2 septembre 1973. 

 


En décembre 1975, le cabinet est déménagé dans un édifice d'intérêt patrimonial en pierres grises, construit en 1888 à la demande de Basile Carrière, un homme d'affaires de la région. Le 85 rue Victoria, à Hull (Québec), était un emplacement stratégique, compte tenu de sa promixité du Bureau des brevets et de marques de commerce de l'OPIC qui se trouve toujours au 50, rue Victoria. Le nom du cabinet a été modifié en 1993, pour devenir MacRae & Co. 

 Le cabinet a quitté le 85 Victoria puisque les locaux ne répondaient plus aux besoins grandissants, pour s'établir au centre-ville de la capitale Nationale. Nous occupons depuis le premier janvier 2001 le 6ième étage du 222 Somerset Ouest. 

Depuis les dernières années, la disponibilité de bases de données en-ligne ont eu pour effet de réduire notre dépendance sur les registres des bureaux des brevets et des marques de commerce. À cet égard, notre site actuel nous permet d'avoir un emplacement central, tout en conservant un accès aux registres papiers et les bases de données exclusives de l'OPIC lorsque nécessaire.
 

Certaines données sont tirées de HISTORY OF THE PATENT AND TRADE MARK PROFESSION IN CANADA, Gareth E. Maybee, Q.C. / Robert E. Mitchell, 1985. ISBN: 0-9692056-0-0, disponible à travers l'IPIC, et The Ottawa County, a historical guide to the National Capital Region, Public Works Canada, Ottawa, 1968, Queen's Printer.

 

 

 

Copyright 1999-2010
Disclaimer